fbpx Rencontre entre Amandine Cordier et des Guides d’Australie | Les Guides

Les Guides au bout du monde

Amandine, Cadre de Formation, a eu la chance d’effectuer un magnifique voyage en Australie. Lors de son périple, elle a pu rencontrer les Girls Scouts d’Australie. Elle nous raconte son expérience inoubliable.

Comment s’est passée ton arrivée en Australie ?

Il ne m’a même pas fallu une semaine pour rencontrer Ruby, assistante manager des districts dans le Victoria. L’Australie est si grande qu’elle fonctionne par districts. Très vite, j’ai repéré quelques similitudes avec les Guides de chez nous : les badges et les différentes tranches d’âges. Nous avons beaucoup discuté et j’ai pu appréhender, peu à peu, l’univers des Guides d’Australie.

Comment résumerais-tu ta rencontre avec les Guides ?

Grâce à Ruby, j’ai eu rendez-vous avec les Guides de Kensington. 4 Animatrices m’ont accueillie avec beaucoup de curiosité, et surtout beaucoup de joie. C’était inédit autant pour elles que pour moi. Directement, j’ai été présentée aux Guides et le contact est très bien passé. Elles ont débuté la réunion par un joli chant et ont directement commencé les jeux. En résumé, je dirais que c’était un moment magique. D’ailleurs, une Lutin m’a offert un magnifique dessin.

As-tu pu participer aux activités ?

Oui, j’ai eu la chance de pouvoir participer aux activités. J’ai été frappée par une chose : les jeux étaient super bien organisés ! Le comportement des Animatrices était exemplaire : de la bienveillance, de l’écoute et de la bonne humeur. J’ai pu observer des choses très intéressantes pour mon animation. Par exemple, une seule Animatrice explique le jeu. Vient ensuite une séance de questions-réponses qui permettent aux autres Animateurs de prendre la parole.

As-tu pu rapidement prendre tes marques ?

Oui, très vite. Et ce, grâce à ma famille d’accueil qui fait partie des Guides, dont Sierra et Mila. Le premier soir, je les ai accompagnées, ce qui m’a permis de rencontrer les Guides de Daylesford.

Elles m’ont tout de suite considérée comme l’une des leurs, c’était vraiment rassurant. Je me sentais tellement bien que je leur ai appris le « Poney Man ». Cela a été un succès fou et elles ont même décidé de l’utiliser en introduction de leur barbecue de fin d’année. Avant de partir, je leur ai offert quelques goodies et elles les ont directement accrochés à leur foulard.

Finalement, tout se passe comme sur des roulettes ?

Oui, vraiment. Je suis en train de vivre les plus belles expériences de ma vie. Toutes ces rencontres, ces échanges, cette curiosité, cette ouverture… D’ailleurs, les Animatrices m’ont offert quelques badges, que je garde précieusement. Malgré mon anglais assez pauvre, le contact est facile et l’accueil est super chaleureux. Elles sont toutes contentes de me rencontrer et moi de même.