Κρατήστε χαμογελαστός

Un projet commun : l’avancement de notre société, grâce aux jeunes. Afin d’y parvenir, quatre associations guides européennes se rencontreront 3 fois. Le 1er rdv « Horizon » eut lieu à Athènes. Au pays des vraies tomates et des 15° dès l’aube (oui, oui), les cerveaux ont bouilli. Retour sur des noms imprononçables (Hi Primož !) et des restaurants dansants.

La coéducation : réussir à faire vivre, ensemble, des filles et des garçons. En Belgique, 22% des Chaines sont co-éduquées. Ce chiffre ne devrait pas vous choquer outre-mesure, mais notre plat pays reste un des seuls à ne promouvoir aucune éducation spécifique ; hors Belgique, la méthode coéducation est souvent privilégiée.

En Grèce, les Chaines doivent être co-éduquées, c’est une évidence ! Ne pas le faire serait un retour aux 80’s, amorce de la mixité dans les écoles. En revanche, dans les couloirs de Mozet (capitale belge du guidisme), il se murmure que les Chaines, co-éduquées ou non, comportent l’une et l’autre des avantages et des inconvénients.

D’après les recherches, les stéréotypes de genre sont très (trop ?) présents chez les Horizons : la « non-coéducation » ne ferait même que les renforcer selon certains... Cependant, certains animés se sentent parfois mal à l’aise dans un environnement co-éduqué : les facettes de leur personnalité se dévoilent plus facilement uniquement entre testicules ou entre ovaires… Offrir un espace pour les exprimer librement reste donc primordial.

Défier les stéréotypes de genre, prendre conscience des enjeux de demain et créer des projets communs – de, avec et pour la Chaine – sont les principaux défis qui se profilent. Ils sont incontestablement des piliers pour la coéducation, afin que chaque Horizon se sente libre d’être lui-même.

Ce 1er rdv entre Grecs, Slovènes, Espagnols et Belges a mis en avant le partage, le respect et le rire. Les échanges théoriques ne font pas une animation, cela passe à la fois par la discussion et l’expérimentation. N’oublions donc pas que la base pour que les jeunes changent le monde, c’est de revenir à la simplicté... c’est de garder le smile!

 

Participe toi aussi aux réflexions sur la coéducation en répondant à cette enquête