fbpx En camp, le meilleur voisin, c'est toi ! | Les Guides

Tes relations avec la commune

Une bonne relation avec ta commune et le voisinage est primordial pour passer un camp « zéro souci ».

Si tu préviens la commune de ton arrivée, elle pourra t’aider en te transmettant tout un tas d’informations intéressantes pour ton camp. Parmi elles : les activités accessibles pour ton groupe, les évènements qui se déroulent dans les alentours, les règles à respecter sur ton endroit de camp, les numéros de téléphones utiles, les adresses et horaires des parcs à conteneurs, etc.

Certaines communes ont même un M. ou Mme Camp chargé de faire le lien entre la commune et ton camp. N’hésite pas à appeler la commune pour avoir son numéro et te renseigner sur tous ces aspects.

N’oublie pas non plus tes chers voisins qui n’entendent pas uniquement ton camp faire des veillées, mais probablement des dizaines sur tout l’été. Veille à respecter leur sommeil et leur rythme de vie.

Pour t’aider, consulte la position commune des cinq mouvements Guides et Scouts de Belgique ainsi que la Charte pour les camps, fruit d’une réflexion entre les mouvements et les pouvoirs publics.

Bref, tu as tout à gagner à passer un coup de fil à la commune quelques semaines avant ton camp et signaler que les Guides sont là !

Liens utiles :

 

Monsieur ou Madame camp

Monsieur ou Madame Camp s’occupe des relations entre la commune et les groupes des mouvements de jeunesse.

Grâce à l’opération Well’Camp, certaines communes ont un Monsieur ou une Madame Camp qui s’occupe exclusivement des relations entre ton groupe et la commune. L’objectif est de désigner un intermédiaire entre les services de la commune et les camps. Cette personne aide et informe les mouvements de jeunesse dans leur contact avec les autorités communales et les habitants.

Les rôles de Monsieur/Madame camp :

  • Il se fait connaitre auprès des principaux services de la commune susceptibles d’avoir un lien avec les mouvements de jeunesse.
  • Il visite le camp dans les premières 48 heures afin de se présenter auprès des responsables des mouvements de jeunesse et s’assurer qu’ils connaissent la Charte des mouvements de jeunesse. La Charte est désormais disponible dans les trois langues nationales : néerlandais, français et allemand.
  • Il reste à disposition des mouvements de jeunesse pendant toute la durée du camp.
  • Il les informe sur le tri des déchets, les consignes du DNF, les points d’eau et de bois, les taxes et règlements communaux, les commerces et services pouvant desservir le camp, etc.
  • Il met en avant les activités proposées à proximité du camp : attractions touristiques, culturelles et sportives de la commune.
  • Il vérifie dans les dernières 48 heures du camp que tout s’est bien passé, rappelle les règles à respecter avant le départ et fait le point avec les responsables sur le séjour.

La liste des communes concernées se trouve ici :

Bastogne, Beauraing, Bouillon, Ciney , Couvin, Daverdisse, Dinant, Durbuy, Erezée, Fauvillers, Froidchapelle, Gouvy, Havelange, Jalhay, La Roche-en-Ardenne, Libramont-Chevigny, Lierneux, Lobbes, Malmedy, Manhay, Marche-en-Famenne, Meix-devant-Virton, Momignies, Mouscron, Neufchâteau, Pecq, Rochefort, Saint-Hubert, Sainte-Ode, Sivry-Rance, Stavelot, Stoumont, Tellin, Theux, Trois-Ponts, Vaux-Sur-Sure, Vielsalm, Viroinval et Yvoir.